Le permis accéléré législation : tout ce que vous devez savoir

Obtenir rapidement son permis de conduire est un objectif pour beaucoup de personnes, notamment pour des raisons professionnelles ou personnelles. Cependant, il est important de connaître les règles et la législation en vigueur concernant le permis accéléré. Dans cet article, nous aborderons les différentes dispositions légales encadrant cette formation et les conditions à remplir pour y prétendre.

Qu’est-ce que le permis accéléré ?

Le permis accéléré est une formation intensive qui permet à un candidat d’obtenir son permis de conduire en un temps réduit par rapport à la formation traditionnelle. Cette formation peut être proposée dans le cadre du permis B (voiture) ou du permis A (moto), et vise à préparer le candidat aussi bien aux épreuves théoriques qu’aux épreuves pratiques du permis de conduire.

Cette formation est possible grâce à la loi Macron, adoptée en 2015, qui a assoupli les conditions d’accès au permis de conduire. Auparavant, un délai minimal était imposé entre l’inscription à l’examen et la présentation aux épreuves, ce qui rendait difficile l’organisation d’une formation accélérée.

Les conditions pour bénéficier d’une formation au permis accéléré

Pour pouvoir suivre une formation au permis accéléré, il faut remplir certaines conditions :

1. Être âgé de 17 ans révolus pour le permis B (voiture) ou de 18 ans révolus pour le permis A (moto).

2. Avoir obtenu l’ASSR (Attestation scolaire de sécurité routière) de niveau 2 ou l’ASR (Attestation de sécurité routière) pour les personnes nées à partir du 1er janvier 1988.

A découvrir aussi  Porter plainte pour faux et usage de faux : comprendre et agir en tant que victime

3. Avoir réussi l’épreuve théorique générale (ETG), également appelée code de la route, avant de commencer la formation pratique. Il est possible de passer cette épreuve en candidat libre ou via une auto-école.

4. Choisir une auto-école agréée par la préfecture et proposant une formation au permis accéléré.

Déroulement d’une formation au permis accéléré

La formation au permis accéléré se déroule généralement sur une durée comprise entre deux et quatre semaines, selon les auto-écoles et les disponibilités du candidat. Elle comprend :

– Une phase d’apprentissage théorique, avec un enseignement intensif des règles du code de la route et des exercices pour s’entraîner à l’épreuve.

– Une phase d’apprentissage pratique, avec des heures de conduite concentrées sur une courte période et un enseignement adapté aux besoins spécifiques du candidat. Le nombre d’heures de conduite peut varier selon les auto-écoles et les compétences du candidat, mais il doit être au minimum de 20 heures pour le permis B et de 15 heures pour le permis A.

À l’issue de la formation, le candidat se présente aux épreuves du permis de conduire. Il est important de noter que la réussite à ces épreuves n’est pas garantie et dépend des compétences acquises par le candidat durant la formation.

Les avantages et les inconvénients du permis accéléré

Le principal avantage du permis accéléré est la rapidité d’obtention du permis de conduire, ce qui peut être un atout pour les personnes ayant des contraintes professionnelles ou personnelles. De plus, cette formation permet une immersion totale dans l’apprentissage de la conduite, ce qui peut faciliter l’acquisition des compétences nécessaires.

A découvrir aussi  Obtenir un accusé d'enregistrement de cession de véhicule : tout ce que vous devez savoir

Cependant, il existe également des inconvénients à prendre en compte :

– Le coût : une formation au permis accéléré peut être plus onéreuse qu’une formation traditionnelle, en raison du nombre d’heures concentrées sur une courte période et des frais supplémentaires liés à l’organisation (location de véhicules, rémunération des enseignants…).

– La disponibilité : suivre une formation au permis accéléré implique d’être disponible sur une période continue, ce qui peut poser problème pour certaines personnes ayant des obligations professionnelles ou familiales.

– La pression : le rythme intensif de la formation peut engendrer un stress important pour le candidat, ce qui peut impacter ses performances lors des épreuves du permis de conduire.

Il est donc essentiel de bien peser les avantages et les inconvénients du permis accéléré avant de se lancer dans cette formation et de s’assurer que les conditions sont réunies pour réussir son examen.

Le permis accéléré législation offre une alternative intéressante à la formation traditionnelle pour obtenir rapidement son permis de conduire. Toutefois, il est important d’être conscient des exigences liées à cette formation et de bien choisir son auto-école pour maximiser ses chances de réussite.